Les stars du rock au cinéma

Dans le cadre du cycle de conférence "Cultures et Sociétés" organisée par la MSH de Dijon en partenariat avec le Centre Georges Chevrier (UMR 5605) et le CIMEOS (EA 4177), conférence de François Ribac sur le thème : les stars du rock au cinéma .

Ce cycle s’adresse aux étudiants de l'Ub, notamment ceux des filières qui préparent aux métiers de la culture. Librement ouvert au public, il participe d'une volonté assumée de démocratisation des savoirs à l'échelle, non seulement du Grand campus, mais de la cité.

François Ribac est compositeur de théâtre musical et chercheur en sociologie de la musique, associé au Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales. Il s'intéresse à l'histoire et aux usages de l'enregistrement, aux approches cognitivistes de la musique, aux origines scientifiques des technologies musicales et aux liens entre le cinéma et le rock. Il a soutenu à l'université de Metz, en 2008, une thèse de sociologie, sous la direction de Jean-Marc Levaretto, sur la production et la consommation des musiques populaires : Feedback ! : pour une généalogie des musiques populaires. Il a publié L'Avaleur de rock (Éditions La Dispute, 2004) et, avec Giulia Conte, Les stars du rock au cinéma (Armand Colin, 2011). Il a dirigé : Rock et cinéma, numéro hors-série de Copyright-Volume !, Clermont-Ferrand, Mélanie Séteun, 2004 et Techno, des corps et des machines, co-direction avec R. Epstein, J.P Gaudillière, I. Jami, P. Osganian, in Mouvements, Éditions La Découverte, novembre 2005.

Mardi 18 octobre 2011, 17 à 19 h.
Lieu amphithéâtre du Pôle d’Economie et de Gestion (Université de Bourgogne)



Contact : philippe.poirrier@u-bourgogne.fr

lien pour le cycle de conférences

Philippe Poirrier
Responsable du pôle "Cultures et patrimoines"
MSH de Dijon


Listes des commentaires

Pas de commentaire, pas de page...

Pas de commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Si vous n'avez pas de compte sur le site, vous pouvez aller vous inscrire.

Tous droits réservés - Kévin MARTIN pour le compte de l'ADES - 2012