Robin ANTOINE

Robin ANTOINE – Etudiante en Sociologie de 2011 à 2014

Son parcours


Après l’obtention d’un baccalauréat Scientifique en 2010, Robin envisage de faire des études de médecine et entre en PACES. Il se trouve confronté à des études très difficiles et à une ambiance qu’il n’apprécie pas du tout. En septembre 2011, il intègre la première année de sociologie, ce qui était son deuxième choix sur Admission post-bac, sans trop savoir où cela le mènerait.
Si Robin n’a pas tout apprécié au cours de sa licence (il n’était, par exemple, pas un grand adepte des exposés oraux), il met en avant l’apport statistique de la formation, a adoré la démographie, se souvient de la bonne ambiance au sein de sa promotion et de la proximité avec les enseignants.

Ce qu’il fait actuellement


Robin est actuellement en première année de master Démographie à Strasbourg avec des élèves qui viennent d’AES, de géographie ou encore de statistique. Il apprécie l’aspect concret de cette formation qui lui apporte une très bonne culture démographique et est très complète du point de vue des outils d’analyse statistique, d’informatique et d’analyse démographique à proprement parler. A terme, Robin aimerait travailler en institution et étudier les populations à grande échelle.

Un élément qui l’a marqué


Au cours de la deuxième année de licence, un travail d’enquête par entretiens est demandé par Mme. POUSSOU PLESSE, une enseignante. Le groupe de Robin, dont je faisais partie, avait travaillé sur la sexualité avec l’avancée en âge.

Son conseil


Il conseille de profiter des trois années de licence afin de pouvoir se focaliser intégralement sur les études une fois arrivé en master.

Lui et l’ADES


Robin a connu l’ADES en allant chercher les annales de première année. Il a ensuite commencé à fréquenter des membres de l’association au sein de sa promotion et est devenu vice-président adjoint en charge des soirées en 2013. Il retient surtout de l’association la bonne ambiance qui régnait au sein de l’équipe. D’après lui « l’ADES est une association qui pèse de plus en plus sur le campus grâce à une équipe qui se démène et consacre énormément de temps à l’organisation d’événements pour les étudiants, événements aussi bien scolaires et culturels que festifs »

-

- Témoignage recueilli en mars 2015 - Paru dans The Frog Times #18 -

Tous droits réservés - Kévin MARTIN pour le compte de l'ADES - 2012