La COMUE UBFC, késako ?

Vous avez sans aucun doute entendu parler du rapprochement de la Bourgogne et de la Franche-Comté, mais avez-vous entendu parler du rapprochement de ces deux régions dans le domaine de l’enseignement supérieur ?



Le 1er avril 2015, après un long travail d’élaboration, est née la COMUE UBFC. Ce sigle barbare renvoie à la COMmunauté d’Universités et d’Etablissements de l’Université Bourgogne Franche-Comté qui regroupe :
- L’université de Bourgogne
- L’université de Franche-Comté
- L’université de Technologie de Belfort-Montbéliard
- L’Ecole Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques de Besançon
- AgroSup Dijon
- Le Groupe ESC Dijon-Bourgogne

Cette nouvelle entité ne fait pas pour autant perdre leur indépendance et leur autonomie aux six établissements fondateurs. Ceux-ci se contentent de transférer certaines compétences telles que la formation doctorale - c’est donc la COMUE UBFC qui pourra délivrer le doctorat - ou encore la signature scientifique afin de faire gagner en visibilité aux travaux de recherche.

L’une des idées fondatrices de cette COMUE est d’unir les forces de ces établissements pour, qu’à terme, l’un d’entre eux ne disparaisse pas au profit des autres par exemple ou pour maintenir l’ensemble des formations proposées, y compris celles mises en danger par leurs faibles effectifs.
Cela permet également une meilleure visibilité internationale ou encore des moyens financiers supplémentaires.

Concrètement, cette COMUE se manifeste pour l’instant par un diplôme doctoral délivré au nom de l'UBFC ou encore par la mise en place d’une nouvelle carte multi-services (PASS’UBFC) qui donne accès à des services présents dans les six établissements tels que les bibliothèques universitaires ou la restauration.

Pour plus d'informations et toutes les actualités, nous vous invitons à consulter le site de l'UBFC

Tous droits réservés - Kévin MARTIN pour le compte de l'ADES - 2012